Accueil > Offre éducative > Documents pour la classe > La crue de 1910, une société face aux risques > Les aspects de la crue de janvier 1910

Offre éducative

Les aspects de la crue de janvier 1910

L’inondation de janvier 1910 est le résultat de plusieurs éléments météorologiques simultanés, qui se sont conjugué à la situation géographique de Paris et la réaction des sols : un été particulièrement pluvieux et un hiver marqué par de fortes précipitations ; des terres saturées d’eau, entraînant une forte montée de la Seine en amont.
Dans la capitale, l’eau emprunte les voies souterraines et de surface récemment ouvertes, destinées aux transports et aux égouts. Elle déborde de la Seine ou surgit du sous-sol, gagne les quais et les rues, remontant jusqu’à la gare Saint-Lazare. L’inondation touche directement douze arrondissements et plusieurs centaines d’artères mais paralyse l’activité économique de toute la ville.

Télécharger les repères chronologiques « La crue de janvier 1910 à Paris »

Bulletin d’annonce de crue, service hydrométrique du bassin de la Seine, VONC 834.Plan du chemin de fer métropolitain pendant l’inondation de 1910, rapport de la Commission des inondations, 18Eb 36.Lettre du conservateur du musée du Petit Palais, VM91 4.Photographie de la station de métro Odéon, D10S9 18/4/22.Carte postale du pont de l’Alma, 8Fi 11.Entrepôts de Bercy, inondations de Janvier-Février 1910, 11Fi 1566.

Archives de Paris
Archives de Paris
18 boulevard Sérurier
75019 Paris
Téléphone : 01 53 72 41 23
Télécopie : 01 53 72 41 34