28 mars 1871 : Proclamation de la Commune de Paris

Décret de la Commune sur l'obéissance des fonctionnaires, 29 mars 1871. Archives de Paris, ATLAS 527.

Le 28 mars 1871, l’assemblée issue du scrutin parisien du 26 mars s’installe à l’Hôtel de Ville, tandis que sur le parvis une grande fête populaire célèbre la proclamation de la Commune de Paris.

La Commune se met immédiatement à pied d’œuvre mais doit faire face au départ de certains employés municipaux. Les hauts fonctionnaires quittent Paris à la suite du gouvernement qui appelle à désobéir à la nouvelle administration, en restant chez soi ou en rejoignant Versailles. Les responsables sont alors remplacés par des Communards et des membres de l’Internationale. La Commune riposte d’ailleurs immédiatement à l’appel de Versailles en promulguant le 29 mars un décret qui menace de révocation quiconque continuerait à suivre et appliquer les directives versaillaises.

De fait, un nombre important d’agents municipaux continueront à travailler sous la Commune, par crainte de ne plus percevoir leur salaire ou d’être enrôlés de force dans la garde nationale. Il faut rappeler qu’après 4 mois de siège, la situation de certains ménages parisiens est plus que précaire.

Image : Décret de la Commune sur l'obéissance des fonctionnaires, 29 mars 1871. Archives de Paris, ATLAS 527.