Accueil > Offre culturelle > Les Archives de Paris hors les murs > La Fabrique du luxe : les marchands merciers parisiens au XVIIIe siècle

Offre culturelle

La Fabrique du luxe : les marchands merciers parisiens au XVIIIe siècle

Livres de comptes de commerçants faillis, Archives de Paris, D5B6 2813.

« Marchands de tout et faiseurs de rien », ainsi Diderot définit-il dans son Encyclopédie les marchands merciers, l’une des corporations parisiennes les plus importantes au XVIIIe siècle. À la fois négociant, importateur, collecteur, designer et décorateur, le marchand mercier occupe un rôle majeur dans l’essor de l’industrie du luxe à cette époque.
Le musée Cognacq-Jay propose la toute première exposition consacrée à cette corporation particulièrement codifiée et incontournable dans la diffusion de l’art et du luxe français. À travers les destins de marchands comme Lazare Duvaux ou Dominique Daguerre, on découvre ainsi une centaine d’oeuvres d’art, de documents et d’archives illustrant les origines du luxe à la parisienne.

Vous pourrez retrouver dans cette très belle exposition des documents issus des fonds des Archives de Paris, provenant notamment du fonds de la juridiction consulaire parisienne. Ce dernier regroupe de nombreux dossiers de faillites et des livres de comptes de commerçants faillis. Une véritable mine d'or pour les historiens, historiens de l'art et tous les curieux.


La Fabrique du luxe : les marchands merciers parisiens au XVIIIe siècle
Musée Cognacq-Jay
8 rue Elzevir, Paris 3e
Du 29 septembre 2018 au 27 janvier 2019


Archives de Paris
Archives de Paris
18 boulevard Sérurier
75019 Paris
Téléphone : 01 53 72 41 23
Télécopie : 01 53 72 41 34