17 mai 1871 : explosion de la cartoucherie de l'avenue Rapp

Mairie du 7e arrondissement : bon pour 16 kg de pain pour venir en aide aux victimes de l’explosion de la cartoucherie de l’avenue Rapp, 18 mai 1871. Archives de Paris, VD6 1566.

Le 17 mai 1871, le conseil de la Commune vote un décret qui réaffirme l’égalité de droits entre enfants légitimes et naturels ainsi qu’entre épouses et compagnes pour la perception des pensions. Alors que les élus débattent à propos de la scission causée par la création du Comité de salut public, une déflagration se fait ressentir : la cartoucherie de l’avenue Rapp, dans le 7e arrondissement, vient d’exploser.

L’amplitude de la détonation soulève le quartier tout entier. On raconte qu’elle a été perçue jusqu’à Belleville. Une fois la colonne de débris retombée, les secours sur place ne peuvent que constater la destruction totale du bâtiment. Aucun des employés de la cartoucherie n’a survécu à l’explosion qui a fait plusieurs victimes et de nombreux blessés dans le périmètre.

Au-delà des terribles pertes humaines, ce sont quelques 10 000 kilos de poudre et 400 000 cartouches qui partent en fumée, alors que l’armée Versaillaise prépare déjà son entrée dans Paris en pilonnant depuis plusieurs jours les fortifications et le sud-ouest de la ville depuis les forts d’Issy et de Vanves.

Les autorités communales évoquent immédiatement un sabotage versaillais et quatre personnes sont arrêtées, mais aucune preuve tangible ne vient étayer la théorie d’un attentat. Il ressort en outre de l’enquête subséquente que la cartoucherie abritait plusieurs autres activités, dont un atelier de soudure, peu compatible avec l’entreposage de munitions.

Dès le lendemain, les élus communaux du 7e arrondissement mettent en place une assistance aux victimes touchées par l’explosion, comme en témoigne ce bon pour 16 kg de pain conservé aux Archives de Paris dans le fonds des mairies d’arrondissement.

Il est possible de se faire une idée du paysage lunaire après l’explosion de la cartoucherie grâce à trois photographies issues des collections du Musée Carnavalet – Histoire de Paris, accessibles en ligne sur la plateforme Paris Musées.

Quel qu’ait été l’identité du ou des coupable(s), cet événement porte indubitablement un nouveau coup dur aux Fédérés, à la veille d’une attaque de l’armée régulière que toutes et tous pressentent.

Image : administration communale : mairie du 7e arrondissement : bon pour 16 kg de pain pour venir en aide aux victimes de l’explosion de la cartoucherie de l’avenue Rapp, 18 mai 1871. Archives de Paris, VD6 1566.