Accueil > Archives numérisées > Sources généalogiques complémentaires > Recensement de population

Archives numérisées

Recensement de population

Les dénombrements de population de 1946 et la population comptée à part des recensements antérieurs sont accessibles uniquement en salle de lecture. En effet, la population comptée à part, présente des données dites sensibles : prisonniers majeurs ou mineurs incarcérés (populations placées sous main de justice) ; personnes hospitalisées (personnes protégées par le secret médical) et membres des congrégations religieuses (personnes protégées par le secret de leur confession) qui restent non diffusables en ligne.

Les recensements quinquennaux de population n'ont donné lieu à Paris à l'établissement de listes nominatives qu'à quatre reprises : en 1926, 1931, 1936 et 1946.
Outre les listes nominatives, des éléments statistiques sont présents pour chaque quartier.

Les dénombrements listent la population en 3 parties :

  • la population de résidence habituelle (partie A) ;
  • la population comptée à part - population des casernes, internats des lycées, hôpitaux, prisons, congrégations religieuses, etc. - (partie B pour les années 1926 et 1936, partie C pour l'année 1931) ;
  • les hôtes de passage (partie C pour les années 1926 et 1936, partie B pour l'année 1931).

La partie principale, soit celle des résidents ordinaires, regroupe au niveau de chaque immeuble, les membres d'une même famille en précisant pour chacun d'entre eux, les nom et prénom, l'année et le lieu de naissance, la nationalité, le lien de parenté et la profession.

Pour les années 1926, 1931 et 1936, les listes nominatives ont été dressées par arrondissement puis par quartier, enfin dans l'ordre alphabétique des noms de voie pour chacune des 3 parties. 
Pour l'année 1946 (accessible uniquement en salle de lecture)
, les listes ont été dressées par arrondissement puis par quartier, enfin par îlot (numérotation des îlots définie par l'INSEE).

 

Lacunes et bizarreries :
  • année 1931 : manquent les quartiers Enfants Rouges et Sainte-Avoye (3e arr.) et Saint-Georges (9e arr.) ;
  • année 1936 : le quartier Sainte-Marguerite (11e arr.) est très lacunaire. Sont par ailleurs mélangés les quartiers Croulebarbe et Maison-Blanche (13e arr.), Necker et Saint-Lambert (15e arr.) et Chaillot et Muette (16e arr.). Il manque les lettres de A à F pour le quartier Javel (15e).


Archives de Paris
Archives de Paris
18 boulevard Sérurier
75019 Paris
Téléphone : 01 53 72 41 23
Télécopie : 01 53 72 41 34