Programmation culturelle aux Archives de Paris : FEVRIER 2023

En février aux Archives de Paris

Conférences

Les conférences ont lieu en salle Paul Verlaine des Archives de Paris.
Entrée gratuite dans la limite des 100 places disponibles et dans le respect des consignes de sécurité. Les conditions d’accès sont adaptées aux mesures sanitaires en vigueur.
Le port du masque n’est plus obligatoire mais il est recommandé.
Vous êtes invité.es à consulter notre rubrique Offre culturelle pour rester informé.es des éventuelles annulations.

 

  • Jeudi 1er février à 17h00 / L'artisanat à Paris au Moyen Âge à la lumière des découvertes archéologiques. (report du 18 janvier)

Par Jean-François GORET, archéologue, Ville de Paris (DHAAP), dans le cadre de la saison 1 du cycle de conférences Artisanat et métiers d'art à Paris : gestes, savoir-faire et organisation des métiers parisiens du Moyen Âge au XVIe siècle organisé par les Archives de Paris en partenariat avec le Comité d’histoire de la Ville de Paris.

Fermeture des portes à 17h15.

 

  • Jeudi 8 février à 17h00 / Travailler à Paris au Moyen Âge au miroir du Livre des métiers dit d’Etienne Boileau.

Par Caroline BOURLET, ingénieur de recherche CNRS (h), ancienne responsable de la section de diplomatique et organisatrice du séminaire sur Paris au Moyen Âge à l'Institut de recherche et d'histoire des textes, dans le cadre de la saison 1 du cycle de conférences Artisanat et métiers d'art à Paris : gestes, savoir-faire et organisation des métiers parisiens du Moyen Âge au XVIe siècle organisé par les Archives de Paris en partenariat avec le Comité d’histoire de la Ville de Paris.

Dès le XIIIe siècle, l’économie parisienne se caractérise par la très grande variété des métiers qui y sont exercés : le Livre des métiers dit d’Étienne Boileau, le prévôt de Paris, recense une centaine de corporations, auxquelles s’ajoutent les métiers qui ne sont pas organisés comme tels. Les archives permettent de dénombrer, au début du XIVe siècle, près de 900 activités répondant aux besoins des habitants de la plus grande ville d’Occident. Artisans du verre, du métal, du textile, du bois, de la terre ou du papier dont les activités se déclinent en de multiples spécialités, se concentrent à Paris. Certains de ces métiers requièrent des savoir-faire techniques et artistiques de très grande qualité exigeant plusieurs années de pratique avant d’atteindre une parfaite maîtrise des gestes. 

C’est à la précision de ces gestes, à la variété de ces pratiques et de leurs acteurs, aux formes d’organisation de ces métiers mais aussi à la diversité des approches scientifiques qui permettent de les étudier qu’est consacré le nouveau cycle de conférences du Comité d’histoire de la Ville de Paris et des Archives de Paris. De janvier à juin les conférences s’intéresseront à l’artisanat et aux métiers d’art du Moyen Âge et de la Renaissance. Ce parcours dans l’histoire des métiers parisiens se poursuivra ensuite jusqu’à l’époque contemporaine.

Fermeture des portes à 17h15.

 

  • Vendredi 9 février janvier à 10h00 à 12h00 / Voisins de passage. Une microhistoire des migrations dans le quartier de la Plaine-Saint-Denis.

Par Fabrice LANGROGNET, chercheur, université d’Oxford / université Paris 1, laboratoire CHS, dans le cadre de l’année universitaire 2023-2024 : Habiter les quartiers, XIXe-XXIe siècles. 

Séminaire La région parisienne, territoire et cultures organisé par Emmanuel Bellanger (CHS, CNRS/Université Paris 1), Paul Bastier (Archives nationales), Béatrice Hérold (Archives de Paris), Christine Langé et Caroline Andreani (Archives départementales de Seine-Saint-Denis), Rosine Lheureux-Icard (Archives départementales du Val-de-Marne), et Sylvie Zaidman (Paris Musées).

Fermeture des portes à 10h15.

 

  • Mardi 27 février à 15h30 / Décors peints franciliens, l'affirmation du goût et du rang durant la première moitié du XVIIIe siècle. (report du 20 janvier)

Par Christophe LEVADOUX, Professeur au CNAM, chercheur associé Centre de Recherches Interdisciplinaires en Histoire, Histoire de l’Art et Musicologie (CRIHAM) de l’université de Limoges (Unilim), en association avec la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France.

Selon la formule de La Rochefoucauld, la magnanimité est « un noble effort de l'orgueil, par lequel il rend l'homme maître de lui-même ». Dans toute société de cour, le domaine, qu'il s'agisse du fief ou de toute autre typologie monumentale, est l'expression du rang et de la puissance; mais aussi le lieu où les Arts s'épanouissent. En ce sens, dans la Véritable grandeur d'âme, publiée en 1725, le marquis de Magnane écrit qu'il faut être « splendide pour les autres et non pour soi ».

Conférence accessible sur réservation préalable obligatoire : inscriptions@shpif.fr.
Fermeture des portes à 15h45.
Retrouvez la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France sur www.shpif.fr.