Mercredi 6 juillet 2022 : l'obélisque de la Concorde

Place de la Concorde (8e arrondissement) : obélisque, mats, fontaine et éclairage, s.d. [XIXe siècle], Hervé et Debitte photographes. Archives de Paris, 11Fi 2057.

L’opération de restauration de l’obélisque de la Concorde, pilotée par le ministère de la Culture, s’est achevée au printemps dernier. Les échafaudages démontés, le monolithe, dont plusieurs zones desquamées ont été consolidées, est à nouveau au centre de tous les trafics (piétons et routiers). En cette année du bicentenaire du déchiffrement des hiéroglyphes par Jean-François Champollion, nous pouvons tenter d’examiner ces écritures de plus près, bien qu’il culmine à 23 mètres de haut. Offert à la France en 1829 par le vice-roi d’Égypte, Méhémet Ali, l’obélisque a été érigé sur la place actuelle en 1836, après un voyage sur-mesure entre Louxor et Paris.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la grammaire hiéroglyphique avant de rendre visite à l’obélisque, vous avez jusqu’au 24 juillet pour visiter l’exposition L’aventure Champollion à la BnF, site François Mitterrand.

Bonne(s) visite(s) !

Images : place de la Concorde (8e arrondissement) : obélisque, mats, fontaine et éclairage.d. [XIXe siècle], Hervé et Debitte photographes. Archives de Paris, 11Fi 2057. Fonds Bertrand : place de la Concorde, 1942-1950. Archives de Paris, 35Fi 581. Direction de l’information et de la communication (DICOM) : place de la Concorde, diapositive, 1988-1999 © Photographes de la DICOM. Archives de Paris, 3598W 28. Obélisque, place de la Concorde, juillet 2022, © Laurence Benoist.

 

Fonds Bertrand : place de la Concorde, 1942-1950. Archives de Paris, 35Fi 581. Direction de l’information et de la communication (DICOM) : place de la Concorde, diapositive, 1988-1999 © Photographes de la DICOM. Archives de Paris, 3598W 28. Obélisque, place de la Concorde, juillet 2022, photographie © Laurence Benoist. Obélisque, place de la Concorde, juillet 2022, photographie © Laurence Benoist.