Mercredi 29 juin 2022 : la construction du périphérique

Photographies de la construction du périphérique : porte Maillot, éclairage nuit, 1971. Archives de Paris, 3955W 7

Le mercredi de la photographie

Les discussions autour de la construction d'une voie de contournement de la capitale, permettant de désengorger la circulation dans Paris, s'ouvrent dès le début du dérasement des fortifications. De nombreux projets sont formulés avant d'aboutir, en 1954, à l'inscription au plan d'aménagement de Paris de ce qui deviendra le boulevard périphérique. L'avant-projet prévoit une rocade communale pensée comme une autoroute, doublant les boulevards des Maréchaux autour de Paris sur une distance de 35km.

Le premier coup de pioche est donné en 1956 et le périphérique est inauguré le 25 avril 1973 par le premier ministre Pierre Messmer.

Saturé aux heures de pointe quasiment dès son ouverture à la circulation, le périph', comme le surnomment ses usager.e.s, ne fait pas l'unanimité. Depuis quelques années, plusieurs réflexions sont engagées pour tenter de réduire son impact écologique et sonore, notamment.

Images : photographies de la construction du périphérique : porte Maillot, éclairage nuit, 1971. Archives de Paris, 3955W 7. Échangeur de Saint-Cloud ; parc de stationnement de Saint-Cloud, 1969-1970. Archives de Paris, 3955W 8. Direction de la voirie, section Est : plan du boulevard périphérique entre la porte d'Aubervilliers et la Seine, septembre 1968. Archives de Paris, 1665W 459.

Photographies de la construction du périphérique : échangeur de Saint-Cloud, 1969-1970. Archives de Paris, 3955W 8. Photographies de la construction du périphérique : parc de stationnement de Saint-Cloud, 1969-1970. Archives de Paris, 3955W 8. Direction de la voirie, section Est : plan du boulevard périphérique entre la porte d’Aubervilliers et la Seine, septembre 1968. Archives de Paris, 1665W 459.