Mercredi 2 mars 2022 : Les cartes postales 4/4

Une pensée de Paris, après 1904. Archives de Paris, 8Fi 13.

Le mercredi de la photographie

À l’issue de ce parcours à travers leur histoire, terminons par quelques cartes postales représentatives de la diversité des sujets qu’elles ont illustrés.

Moins prestigieux que les grands monuments, les rues et quartiers de Paris montrent souvent des habitants qui posent, ou encore les employés de la boutique comme devant cette droguerie qui vend aussi des cartes postales. Les cartes rappellent des événements marquants : rues pavoisées lors de visites officielles ou cortège des funérailles nationales du maréchal Foch en 1929, ou encore des moments dramatiques comme les inondations de 1910 ou ces éboulements de juin 1914.

Elles peuvent servir de support publicitaire ou contribuer à diffuser les images de l’art, en montrant les salles des musées, leurs tableaux et sculptures.

Lors de la Première Guerre mondiale, les cartes nourrissent le patriotisme par leurs photomontages de poilus sur fond de tranchées ; vierges de toute illustration, elles retrouvent leur vocation originelle de support de correspondance. 

Si leur essor était en partie lié au développement du tourisme « de masse », le relatif déclin des cartes postales à partir de 1920 est lié à celui d’autres modes de communication, le téléphone et le cinéma.

Images : Une pensée de Paris, après 1904. Archives de Paris, 8Fi 13. Paris. Rue du théâtre (15e arrondissement), vers 1909. Archives de Paris, non cotée. Une droguerie, vers 1905. Archives de Paris, non cotée. Funérailles du maréchal Foch, 26 mars 1929. Archives de Paris, 8Fi 13. L’orage du 15 juin [1914] à Paris. Place Saint-Philippe-du-Roule. Archives de Paris, 8Fi 13. Papeterie de la Bourse. Archives de Paris, non cotée. Prud’hon (Pierre). L’impératrice Joséphine. Archives de Paris, non cotée. Carte postale de correspondance militaire, fonds Bouvier. Archives de Paris, D57J 2. Carte patriotique, fonds Achile-Dumont. Archives de Paris, D57J 2.

Paris. Rue du théâtre (15e arrondissement), vers 1909. Archives de Paris, non cotée. Une droguerie, vers 1905. Archives de Paris, non cotée. Funérailles du maréchal Foch, 26 mars 1929. Archives de Paris, 8Fi 13. L’orage du 15 juin [1914] à Paris. Place Saint-Philippe-du-Roule. Archives de Paris, 8Fi 13.