Mercredi 27 octobre 2021 : Le photomontage

Photomontage de l'exécution des généraux Lecomte et Clément-Thomas à Montmartre, E. Appert, 1871. Archives de Paris, D1J 10, dossier 219.

Le mercredi de la photographie

Objet photographique à part, les photomontages sont présents dans les fonds des Archives de Paris. Aujourd’hui largement numérique, le photomontage est presque aussi ancien que la photographie elle-même puisqu’il apparaît dès la fin des années 1860. Obtenu à partir du collage de plusieurs tirages, parfois rehaussé de dessin ou de peinture, il est à l’origine destiné à pallier deux difficultés techniques : les temps de pose encore longs et un matériel pénible à transporter. Le photomontage permet donc la recréation a posteriori d’un événement.

Les photographes et frères Eugène (1830-1905) et Ernest (1831-1890) Appert emploient ce procédé, dont on leur attribue souvent la paternité ou du moins la promotion, pour dénoncer les « Crimes de la Commune ». Partisans de Versailles, les frères Appert (les spécialistes ne s’accordent pas sur l’identité précise de l’auteur) y réduisent l’entreprise communaliste à une escalade de violence, choisissant de montrer des épisodes de la guerre civile à charge pour les insurgé.es. Reproduites au format carte de visite, ces images sont profusément diffusées et contribuent à nourrir la légende noire de la Commune.

Entre recherche de réalisme et image de propagande, le photomontage nous rappelle que la photographie n’est pas et n’a jamais été une source historique garante d’une quelconque objectivité : elle résulte elle aussi de l’œil subjectif de la personne qui réalise la prise de vue.

Images : photomontage de l'exécution des généraux Lecomte et Clément-Thomas à Montmartre, E. Appert, 1871. Archives de Paris, D1J 10, dossier 219. Massacre des Dominicains d’Arcueil, route d’Italie n°38, le 25 mai 1871 à 4 heures (13 victimes), E. Appert. Archives de Paris, 11Fi 2026.

assacre des Dominicains d’Arcueil, route d’Italie n°38, le 25 mai 1871 à 4 heures (13 victimes), E. Appert. Archives de Paris, 11Fi 2026.