Accueil > Offre éducative > Documents pour la classe > Paris et les Parisiens pendant la Grande Guerre > Economie de guerre et transformations sociales

Offre éducative

Economie de guerre et transformations sociales

Une fois l’ordre de mobilisation affiché, la municipalité parisienne applique les instructions reçues dès 1900 en cas de guerre : recensement de la population, des stocks de farine, de lait, des bêtes à cornes et du charbon de la capitale.

Dans le même temps, en août 1914, des magasins et fabriques suspectés d’être d’origine « ennemie » sont saccagés.

Une fois la période de sûreté passée et la guerre se prolongeant, les activités industrielles vont devenir plus présentes dans la capitale, les grandes unités de production comme les usines Renault à Billancourt ou Citroën à Paris et aussi de nombreux ateliers de différents types de production travaillant pour l’effort de guerre. L’apport sans discontinuation de matière première énergétique comme le charbon est un des soucis journalier des autorités civiles de la capitale pour le bon fonctionnement de ces unités de production.

Toute la population du pays est alors sollicitée par le biais des emprunts nationaux pour financer l’effort de guerre.

Ce besoin de production industrielle à tous les niveaux va provoquer de profondes transformations sociales : au fur et à mesure du prolongement du conflit, ce sont des femmes qui vont suppléer aux hommes dans des métiers qui leur étaient réservés, tels que chauffeur de bus, aiguilleur, ramoneur, etc.  Durant ces années de guerre l’effectif féminin des usines travaillant pour l’effort de guerre va aussi considérablement s’accroître...

Carton publicitaire pour la marque Bouillon Kub. 16Fi E 70.Affiche de la préfecture de Police, 2 août 1914. ATLAS 525.Lettre de l'entreprise de Paul Letendre, entrepreneur spécialisé en instrument de chirurgie, à la préfecture de la Seine. D1R7 165.Lettre de La maison L. Giroux spécialisée en instrument d'optique, à la préfecture de la Seine. D1R7 165.Lettre de M. H. Laruelle à la préfecture de la Seine. D1R7 165.Lettre de L'entreprise Bonnamy et Giraudier, à la préfecture de la SeineCoupon de propagande pour la souscription à l'emprunt national. D19Z 1.Affichette destinée aux enfants des écoles pour l'emprunt national. D19Z 1.Article du magazine illustré Extrait de la Une du journal Ministère de l'armement et des fabrications de guerre :

Archives de Paris
Archives de Paris
18 boulevard Sérurier
75019 Paris
Téléphone : 01 53 72 41 23
Télécopie : 01 53 72 41 34