29 avril 1871 : les aérostiers de la Commune

Plan de mitrailleuse aérienne, J.P.M. Bernis, inventeur, avril 1871. Archives de Paris, VD3 9.

L’utilisation de ballons pour communiquer avec la province prend fin lorsque les Prussiens lèvent le siège de Paris en février 1871. Pour autant, il apparaît rapidement nécessaire d’assurer la continuité d’un service aérostatique lorsque commence, moins de deux mois plus tard, le second blocus autour de la capitale. En outre, le matériel existe et des ballons ont même été ramenés de province pour être entreposés dans les locaux de l’administration des Postes en mars 1871.

Sur les conseils du photographe et sympathisant de la Commune Nadar, lui-même aéronaute, la Commission exécutive décrète, le 20 avril 1871, la création d’une compagnie d’aérostiers civils et militaires, destinée à assurer des missions de communication et d’observation militaire. Toujours sur les recommandations de Nadar, son ami Claude-Jules Dufour, dit Dufuor, aérostier de foire avant la guerre, est nommé capitaine des aérostiers civils et militaires de la Commune de Paris. Paru au Journal officiel de la Commune du 21 avril, ce décret encourage les aspirants aérostiers à adresser leurs candidatures « au capitaine Durnof [sic] ».

Les Archives de Paris conservent dans les « papiers du citoyen Duruof » quelques-unes de ces candidatures, dont certaines complétées de croquis d’inventions. Elles témoignent en tout premier lieu d’une volonté de défendre les idéaux communalistes allant bien au-delà du seul monde ouvrier et prolétaire, à travers les lettres d’ingénieurs de toutes origines sociales. Elles donnent aussi à voir les prémices de l’aéronautique militaire et l’émergence du concept de surveillance aérienne.

Images : lettres de candidature pour faire partie de la compagnie des aérostiers civils et militaires de la Commune de Paris ou proposant de mettre des inventions aérostatiques au service de la Commune, avril-mai 1871. Archives de Paris, VD3 9. Extrait du Journal officiel de la Commune n°111 du 21 avril 1871. Archives de Paris, ATLAS 144.